Mes objurgations

Aller en bas

Mes objurgations

Message par Casper le Mar 15 Avr - 17:07

Alors sur les conseils de Godark qui a BEAUCOUP insisté, et bien que j'ai un peu peur que cela ne fasse rire que nous deux... je posterai ici divers réquisitoires, lettres ouvertes, et textes en tous genres que j'écris à mes moments perdus.
Le premier est une lettre ouverte à une ancienne prof de français dont le souvenir me hante toujours.
avatar
Casper

Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 35
Date d'inscription : 09/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par Casper le Mar 15 Avr - 17:08

Madame D,

Je tenais à vous écrire cette lettre pour vous faire prendre conscience de l'ampleur du traumatisme que vous m'avez fait subir alors que je n'étais encore qu'un enfant dont la curiosité et la soif d'apprendre n'avaient d'égales que la naïveté et l'insouciance inhérentes à cette période de la vie où la brutale réalité du monde qui nous entoure n'avait pas encore réussi a vicier mon esprit jusque là innocent.
Vous étiez à l'époque ma professeur de français, et, à en juger par le début de cette lettre, vous pourriez vous dire : « Je m'en suis pas trop mal tirée, en voilà un qui sait écrire à peu près correctement. » Mais je vous rassure, vous n'êtes absolument en rien responsable de l'amour et de l'admiration que j'ai pour la langue française, et encore moins pour quelque chose dans l'usage impeccable que j'essaie d'en faire. Je garde en effet de votre personne un souvenir fort désagréable et ce en grande partie à cause de cette anecdote insignifiante dont vous êtes le personnage principal et que je vais de suite vous conter.
Ce jour était, jusque là encore, un jour tout à fait ordinaire pour moi, et il l'est sans doute toujours pour vous. C'est alors que vous me rendîtes une copie annotée de votre stylo rouge. Le rouge couleur agressive, symbole de votre autorité professorale mesquine et incontestable, tirée du crédit inconditionnel que les élèves sont généralement censés accorder aux propos distillés par le corps enseignant. Mais le rouge symbole également de l'embarras et de la déception qui empourprent les joues juvéniles de l'élève fautif. (Au passage, amis enseignants qui me lisez, et je sais qu'il y en a beaucoup, corrigez donc les copies de vos élèves en vert, c'est la couleur de l'espoir, et puis c'est tellement plus joli !)
Vous aviez donc, sur cette copie, à laquelle j'avais apporté tout le soin qu'un enfant de 12 ans peut apporter à une copie de français, souligné plusieurs fois, comme pour insister lourdement sur mon erreur et ainsi remuer le couteau dans la plaie béante que vous veniez tout juste de m'infliger, la terminaison du mot « respect » à savoir le « C » et le « T » et annoté dans la marge, de votre ronde vengeresse, le commentaire suivant : « en Anglais ? »
Vous me plongeâtes alors dans un océan de perplexité insondable dont les abysses atteignaient une telle profondeur, que je fus comme aspiré dans un tourment ténébreux où je voyais s'effondrer autour de moi comme des châteaux de cartes dérisoires toutes mes convictions les plus inébranlables à propos du mot « respect ». « Respect » s'écrirait donc « respet » ? Ce mot que j'admirais, tant pour sa forme que pour son sens se retrouvait, par l'opération de votre plume justicière, amputé d'une lettre qui me paraissait pourtant indispensable à sa survie, cette idée m'était insupportable ! Mais, eu égard à votre rang divin de gardienne du savoir, je ne pipait mot et acceptait avec résignation ma sentence : « respect » s'écrirait donc à partir de maintenant « respet ».
Des années plus tard, toujours heurté par l'orthographe hideuse que j'avais pris soin d'adopter après que vous m'ayez remis dans le droit chemin, je décidais finalement de faire intervenir un arbitre impartial en la personne du gros Robert dictionnaire de son état. Quelle ne fut pas ma surprise, lorsque je vis, coincé entre « résoudre » et « respectabiliser », le mot « respect » qui s'étalait fièrement sur le papier glacé, arborant un « C » majestueux en avant dernière position ! J'avais donc raison ! Et depuis tout ce temps je me fourvoyais par la faute de votre négligence, mais était-ce seulement de la négligence ? Car cette question me harcelait, aviez-vous seulement eu le moindre doute avant de vilipender outrageusement, de votre vermillon insultant, mon orthographe d'après vous défectueuse ? Si vous n'en aviez eu aucun, c'était là la preuve d'un esprit étriqué, solidement retranché derrières ses futiles convictions erronées. Au contraire, s'il s'avère qu'un doute, aussi anodin fut-il, ait traversé votre infime conscience alors que vous vous apprêtiez à fustiger impudemment l'exactitude de mon propos par le truchement de votre calligraphie carminée. Le fait que vous n'ayez pris soin de vérifier auprès de mon ami Robert témoigne de votre part d'une indolence oisive inacceptable de la part de quelqu'un dont le métier consiste à faire travailler avec acharnement de pauvres enfants innocents.
Tout est maintenant rentré dans l'ordre me direz vous. Et bien je vous arrête, car depuis ce jour ma vie est un véritable enfer ! La simple évocation du mot « respect » vous rappelle aussitôt à mon mauvais souvenir, je vous revois alors en train de nous administrer vos cours de français à la véracité douteuse, emmitouflée dans votre châle difforme négligemment posé sur vos épaules et n'ayant d'autre effet que de vous donner de faux airs de ressortissante péruvienne effarouchée. Il me semblait bien que ce n'était pas là une tenue adéquate pour une divine gardienne du savoir... J'avais encore une fois raison.
Au final sachez, Mme D, que je ne vous jette pas l'opprobre, cette mésaventure aura tout de même eu pour effet de m'apprendre une des règles qui régit maintenant ma vie : je ne me fie désormais plus jamais au statut de mon interlocuteur pour savoir si je dois lui accorder du crédit ou non, vous m'avez donc indirectement aidé a développer un sens critique suffisant pour faire de moi un misanthrope endurci, ce pour quoi je ne vous remercierai jamais assez !

J'espère, par cette missive qui m'aura permis de soulager ma conscience d'un poids qu'elle ne supportait plus, vous avoir fait prendre la juste mesure de l'impact que vos actes peuvent avoir sur l'esprit malléable des pauvres enfants dont l'éducation vous est livrée en pâture et pourquoi pas vous avoir décidé, pour le bien de l'humanité, à changer de voie pour devenir, par exemple, masturbatrice de mouches ou bien encore traductrice français/péruvien à l'attention de poissons rouges tri chromosomiques.

Restant à votre disposition si toutefois vous souhaitiez vous faire conspuer plus profondément, je vous prie d'agréer, Mme D, mes salutations respetueuses.
avatar
Casper

Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 35
Date d'inscription : 09/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par godark le Mar 15 Avr - 17:15

je l'aimais bien madame D moi :p elle était jolie et belle !
mais elle a pas réussi a me faire écrire sans faute!... remarque je l'ai peut être trop écouté...

ouais en faite c'est sa faute si je fait des faute a chaque mot !

merci casper
avatar
godark
super nono
super nono

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 35
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par GiGuEuR le Mar 15 Avr - 17:31

Aaaaaahhh.... Je comprend mieux l'écriture à Godark maintenant XD . On a tous des profs comme ça un jour dans sa vie et on dirait que c'est toujours les profs de français les pires de tous (dans mon cas entka). Tu lui as envoyé cette lettre?
avatar
GiGuEuR
modOblou
modOblou

Masculin
Nombre de messages : 195
Age : 38
Date d'inscription : 26/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par Casper le Mer 16 Avr - 14:46

Non je ne lui ai pas envoyée, je suis rancunier mais pas a ce point... et puis ca fait plus de 10 ans quand même cette histoire... je sais même pas ce qu'elle est devenue ni ou elle habite, j'avais juste envie de soulager ma conscience.
avatar
Casper

Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 35
Date d'inscription : 09/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par godark le Mer 16 Avr - 15:24

elle est peut etre morte.... faudrait demander a ton fantôme Very Happy
avatar
godark
super nono
super nono

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 35
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par Casper le Jeu 17 Avr - 15:26

J'aurais trop peur que ce soit vrai et que ca me fasse plaisir... :p
avatar
Casper

Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 35
Date d'inscription : 09/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par Casper le Ven 6 Juin - 15:22

Vendredi 6 juin 2008.

Le thermomètre indique timidement 12 degrés, et il pleut. Pas un bel orage qui zèbre un ciel noir de ses éclairs fulgurants ou une bonne vieille averse franche et massive qui inonde la nature environnante de ses gouttes généreuses, mais un perfide crachin frisquet qui vous détrempe plus vite qu'il n'en a l'air, tout droit tombé d'un ciel dont la blancheur laiteuse ne nous honore habituellement qu'en hiver. Oui mais voilà, nous sommes en Haute Marne, à Chaumont plus exactement ! Coincés dans une région où L'industrie métallurgique souffre des délocalisations, où l'industrie agro-alimentaire pâtis des réductions d'effectifs et d'où le textile a préféré fuir une mort inéluctable. Un réseau routier suranné associé à un trafic ferroviaire dépassé ont contribué à isoler la région du reste du monde, la transformant en une sorte de vaste prison à ciel ouvert d'où les plus téméraires s'enfuient inlassablement. Et en plus il pleut.
Demain, nous n'aurons comme seul divertissement que la joie de pouvoir assister au combat acharné que se livreront des demeurés en combinaison de skaï zigzaguant sous la pluie (parce qu'il n'y a pas de raisons que ça change !) et entre des bottes de paille (on en a tellement qu'on sait plus quoi en foutre !). A cheval sur leurs velosolexs fluorescents trafiqués de toutes parts, et grimés en quelques Valentino Rossi des bacs à sable ils pourront alors se livrer en spectacle en quête de la reconnaissance éternelle du public venu en masse assister à leurs exploits éphémères. Agglutinés derrière les barrières de sécurité, et surtout autour de la buvette, les autochtones électrisés par l'intensité de l'événement, et détrempés par l'intensité de la pluie, pourront bramer frénétiquement leurs encouragements grossiers au passage des bolides dont les pétaradages nauséabonds s'étendront sur la ville comme le fit la peste au début du quinzième siècle. Puis, à l'heure à laquelle le paisible habitant n'aspirera qu'à aller se coucher, disons vers 23 heures, Cali qui n'a sans doute rien de mieux a foutre que de venir essayer de couvrir le bruit des moteurs surchauffés de sa voix de bouc malade entamera un tour de chant poignant qui transmettra, j'en suis sûr, à ses fans (ainsi qu'à votre serviteur, merci Godark !) la plus belle chair de poule de leur vie, à moins que cela ne soit une conséquence du froid mordant qui caractérise les humides nuits Chaumontaises. Enfin, alors que Cali, de même que Godark et votre serviteur, grelotteront au fond de leurs lits respectifs en se demandant ce qu'ils ont été foutre dans cette galère où ils auront sans doute réussi à choper une pneumonie, les solexs assourdissants continueront de vrombir toute la nuit et même une bonne partie de la journée de dimanche engloutissant par la même occasion des litres d'essence dont le prix en perpétuelle augmentation nous contraindra bientôt à contracter un emprunt pour faire le plein.
Je vais sans doute passer pour un rabat joie mais... j'aime pas les 24 heures solex !
avatar
Casper

Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 35
Date d'inscription : 09/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par godark le Ven 6 Juin - 15:40

tu a pas le choix j'ai ta place pour le concert de cali !

tous frais payé par godark en plus

alors tu arrête de pleuré les solex on s'en tamponne ! et on ira voir cali

je te rappel que j'ai moi même les 6 heure solex qui passe DANS MA RUE

ON BLOQUE LA CIRCULATION CHEZ MOI 24 POUR 6 H DE SOLEX A LA CON QUI PASSE DEVANT CHEZ MOI


mais bon tu connais la chanson ... Dans un an ce sera vraiment géant (1 an étant le temps nécessaires pour que je suis effectivement en possession de cette nouvelle demeure)

alors positive : on va bien s'amuser au concert de cali
avatar
godark
super nono
super nono

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 35
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par Casper le Ven 6 Juin - 15:47

Rhaaa mais j'aime pas Cali, j'aime pas la pluie, ni le froid (ni les fautes :p "pour que je suis")
Je comprends pas comment tu fais pour positiver en sachant que tu vas te geler les miches en écoutant des chansons que tu connais même pas...
avatar
Casper

Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 35
Date d'inscription : 09/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par godark le Ven 6 Juin - 15:54

j'aime pas cali non plus mais bon pour une fois que c animé a chaumont !
avatar
godark
super nono
super nono

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 35
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par Casper le Ven 6 Juin - 16:02

Mais non c'est un traquenard ! le concert va etre annulé pour cause de mauvais temps et tout le monde va se ruer sur la buvette, s'en suivra alors une terrible emeute ou nous risquerons nos vies à cause de toi ! Et si le concert n'est pas annulé c'est encore pire ! on devra supporter ses bêlements demagos de chanteur "nouvelle scène" pseudo à la mode.
avatar
Casper

Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 35
Date d'inscription : 09/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par godark le Ven 6 Juin - 17:43

<Roland_le_Robot> et demain concert cali !
<Voulgaris> il est bon cali en concert
<Voulgaris> ma mère c une grosse fan elle l'a vu déjà 3 fois Mad
<Roland_le_Robot> elle y sera ?
<Voulgaris> bah non
<Roland_le_Robot> zut
<Voulgaris> mais y'a plein de gonzesses à ses concerts
<Roland_le_Robot> Smile Smile
<Voulgaris> y'a meme des meufs qui lancent leur string
<Roland_le_Robot> atta v dire ca a mon pote que ve pas venir
<daimo> cali c une bete de scène
avatar
godark
super nono
super nono

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 35
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par Casper le Sam 7 Juin - 5:38

Tiens je constate que tu n'as pas mis ma réponse pleine de bon sens ...
avatar
Casper

Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 35
Date d'inscription : 09/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par godark le Sam 7 Juin - 13:43

on verra bien... y a peut etre des Ht marnaise pa frileuse !
avatar
godark
super nono
super nono

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 35
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par Casper le Dim 8 Juin - 4:36

Mea culpa...
Je dois bien avouer que j'ai été un peu pessimiste sur ce coup, il n'a pas (trop) plu, Cali n'a pas (trop) une voix de bouc malade et je dois bien lui reconnaitre une aptitude certaine à la scène... ce qui fait que au final j'ai passé une bonne soirée. Je n'ai même pas attrapé de pneumonie. Je salue toutefois la performance de la demoiselle derrière moi qui a réussi à m'exploser les tympans alors qu'elle aurait mieux fait de lancer son string, car j'avais au moins raison sur un point, quand il fait 2° personne ne jette son string !
Un petit coucou à nos amis d'outre manche chez qui il fait 30000° alors que chez nous en plein mois de juin on se contente de se réjouir qu'il ne pleuve pas...
Quant à ces féroces solexs qui mugissent en nos campagnes, je n'ai pas changé d'avis à leur sujet !


Dernière édition par Casper le Lun 9 Juin - 15:24, édité 1 fois
avatar
Casper

Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 35
Date d'inscription : 09/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par godark le Dim 8 Juin - 10:33

du coup : tu vient avec moi pour le concert de didier super !
avatar
godark
super nono
super nono

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 35
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par GiGuEuR le Lun 9 Juin - 9:23

Oh yeah! Didier Super je connais c'est trop fort ces chansons Razz
avatar
GiGuEuR
modOblou
modOblou

Masculin
Nombre de messages : 195
Age : 38
Date d'inscription : 26/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par godark le Lun 9 Juin - 15:57

meme gig le dit ! tu n'as pas le choix casper !
avatar
godark
super nono
super nono

Masculin
Nombre de messages : 241
Age : 35
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mes objurgations

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum